Magazine Municipal

2018 06 couverture mag Lannion lannuon 214

Base Sports Nature

base sports nature lannion

La nouvelle année démarre sous de bons auspices pour l’équipe du CCAS en charge du logement.

La nouvelle année démarre sous de bons auspices pour l’équipe du CCAS en charge du logement d’urgence : neuf nouveaux logements d’urgence sont ouverts depuis le 15 janvier, et une assistantesociale à 80 % (Maëva Le Saout qui a débuté le 02,01,2018) vient d’être recrutée – pour renforcer l’accompagnement des personnes accueillies – aux côtés de Marianne Somé, assistante sociale à pleintemps sur cette thématique (d’autres missions que celle de l’hébergement d’urgence sont par ailleurs assurées par les deux assistantes sociales).

« Ces logements supplémentaires offrent une vraie respiration sur le territoire ; ils permettent de répondre à une demande clairement identifiée qui,loin de faiblir, s’est accrue ces dernières années » souligne Christelle Séradin, directrice du CCAS.

En effet, les chiffres sont éloquents : en 2016, le rapport Observatoire SIAO comptabilisait, sur le seul territoire de Lannion, 374 demandes d'hébergement d’urgence formulées par 156 ménages, avec untaux d'attribution de 63,3%. Or, seule une vingtaine de places (en cohabitation pour la majorité) était alors mobilisable pour un bassin de 118 000 habitants : 17 lits par le CCAS (avec une durée moyennede séjour de 24 jours), 6 par l’association St Vincent de Paul (sur de très courts séjours) et un ALT urgence en période hivernale par l'association AMISEP (2 lits) – sans oublier que ces places sontmobilisables sur tout le département, via le 115.

Un espace mutualisé avec le Foyer Jeunes Travailleurs.

« Le projet a mis plusieurs années pour aboutir car, dans un premier temps, nous avions repéré unbâtiment, propriété du Conseil Départemental, idéalement situé à proximité du CCAS et de trois deses logements d'urgence. Les négociations n’aboutissant pas, nous nous sommes orientés vers unbâtiment propriété de la ville : l’ancienne auberge de jeunesse, vide depuis deux ans. Celle-ci jouxtele Foyer des Jeunes Travailleurs, qui cherchait aussi à s’agrandir.

De là est partie l’idée d’unemutualisation de nos deux projets qui a permis d’enclencher une belle dynamique de territoire, dontla concrétisation répond aujourd’hui à des besoins multiples » se réjouit Claudine Féjean, adjointe àl’action sociale et aux solidarités de la ville de Lannion. Le projet, d’un coût de fonctionnement annuelavoisinant les 92 500 €, a pu être réalisé grâce au soutien financier de la DDCS.

Meublé, équipé, sécurisé.

Le site du « 73 e Territorial », du nom de la rue où il se trouve, comprend deux étages. Les neufchambres du 2 e sont réservées pour le FJT, le CCAS disposant de son côté d’un logement en rez-de-chaussée, adapté pour les PMR, et de huit logements au 1 er étage dont un dédié aux femmes victimesde violences conjugales. Chaque studio est équipé d’un coin cuisine, salle d’eau et toilettes, d’unetélévision, de la connexion wifi et comprend de 1 à 3 lits. Un badge est nécessaire pour accéder au site(équipé d’un digicode et d’une vidéosurveillance) qui est gardienné chaque nuit de 20h00 à 5h00. Une laverie est partagée entre tous les résidents et les animateurs du FJT proposeront ponctuellement desactivités ouvertes à tous. A noter que le site du « 73 e territorial » n’accepte pas les animaux,contrairement aux 5 autres logements d’urgence du CCAS.

2 sites, 14 logements : une offre complémentaire pour le CCAS.

« L’accompagnement est au cœur du dispositif, insiste Marianne Somé. Chaque personne qui arrivedans le service, que ce soit en direct, via des partenaires ou par le 115, est d’abord reçue enentretien. Celui-ci permet de poser les bases de la relation et d’informer des modalités de l’accueil.Bien entendu, nous l’adaptons à la situation. Il est essentiel que la personne se pose et se reposepour pouvoir, par la suite, avancer. Le site de Kermaria – en face de nos bureaux – accueillera enpriorité les nouveaux arrivants pour plus de proximité mais aussi pour nous assurer des capacités àvivre en collectif. En fonction de leur projet, certains intégreront par la suite le site du « 73 eterritorial ». Le recrutement de Maëva Le Saout était donc indispensable pour gérer cetaccompagnement social global, engager l’ouverture des droits et assurer des permanencesquotidiennes sur le nouveau site ».

En 2018, le CCAS de Lannion dispose donc de 14 logements d’urgence dont 2 fléchés violencesconjugales: 3 sur le site de Kermaria, 2 disséminés dans la ville et 9 sur le site du 73 e territorial, soit 1T4, 2 T3 et 11 studios (tailles différentes) : de quoi répondre au plus près des besoins, accueillir dansles meilleures conditions possibles les personnes en rupture d’hébergement et travailler de manièreplus sereine (car moins de refus ou de réorientations)… Objectif visé : prendre le temps del’accompagnement, pour assurer une sortie positive vers un logement pérenne.

Régie de quartiers

regie quartiers 1

La Régie de quartiers
02 96 48 35 21
126 Rue de l’Aérodrome, 22300 Lannion
http://www.regiedequartiers-lannion.fr/
www.facebook.com/laregiedequartiers/

Hôtel de Ville

Place du Général Leclerc
22303 Lannion

Tél : +33 2 96 46 64 22
Fax : +33 2 96 37 17 03

Du lundi au vendredi
8h 12h - 13h30 17h30
Le samedi 9h 12h

Etat Civil

Lundi Mardi Mercredi et Vendredi:
8h-12h / 13h30-17h30.
Jeudi: 8h-12h.
Samedi: 9h-12h.
Passeports et cartes nationales d'identité : uniquement su rendez-vous.

Webencheres

Ventes aux enchères des occasions de la ville de Lannion.

logo webencheres

Espace familles

Ce portail présente de nombreux avantages : démarches simplifiées, informations personnalisées, paiements sécurisés en ligne, accès 7j/7 et 24h /24.

bandeau espace famille lannion

https://www.espace-citoyens.net/ville-lannion/espace-citoyens/