39 millions d'euros pour faire vivre Lannion

Cette année, l’élaboration du budget primitif a dû composer avec deux difficultés majeures : équilibrer la section de fonctionnement après deux années de forte inflation et financer l’investissement, soumis à de fortes contraintes réglementaires.

28 millions d'euros pour faire fonctionner la ville
La section de fonctionnement comprend toutes les dépenses liées à la gestion de la collectivité : salaires des agents, fournitures (gaz, carburant, énergie…), alimentation pour la restauration scolaire, maintenance des véhicules… Au total, près de 28 millions d’euros. L’équilibre de la section de fonctionnement repose sur une mobilisation totale des recettes potentielles pour tout juste absorber la hausse des dépenses de ces deux dernières années (charges de personnel, subventions dans le secteur social...). Les impôts et taxes représentent 51 % de ces recettes. Pour autant, cette année encore, les taux d’imposition ne seront pas augmentés.

11 millions d'euros d'investissements
La forte inflation de ces dernières années n’épargne pas l’investissement. Par exemple, le prix de l’enrobé en 2011 était à 62 € la tonne, elle est passée à 168 € en 2023. Par ailleurs, le contexte réglementaire implique des coûts obligatoires : mise en accessibilité des bâtiments (200 000 € sur 9 ans), véhicules à faibles émissions (350 000 € par an), performance énergétique des bâtiments (300 000 € par an)... S’y ajoutent les politiques volontaristes de la municipalité : mobilités actives (350 000 € par an), autonomie et inclusion / accessibilité (100 000 € par an), et les programmes de rénovation urbaine (aménagement des quais, rue de Tréguier…). En parallèle, les financements sont de plus en plus rares (un exemple, le Fonds Vert, qui finance la transition écologique des collectivités, a chuté de 80%).
Au total, le programme d’investissement 2024 s’élève à 11 millions d’euros. Le besoin en financement n’est pas complètement couvert. Un emprunt maximal de 4,5 millions d’euros permet d’atteindre l’équilibre, avec la reprise du résultat de 2023, soit 2 millions d’euros, qui sera acté au moment du vote du budget supplémentaire. Un résultat particulièrement bon, conséquence du travail de gestion et d’économies des dernières années.

Pour en savoir plus, lire le dossier du magazine municipal consacré au budget primitif 2024.

Budget 2024 copie 1

 L'enfance-jeunesse est le poste de dépenses le plus important pour la Ville en 2024.