Halte au moustique tigre !

Au 1er janvier 2023, le moustique tigre (Aedes albopictus) est présent dans 71 départements français. En Bretagne, il est définitivement implanté dans 3 communes d'Ille et Vilaine et du Morbihan. Le moustique tigre peut transmettre les virus de la dengue, du chikungunya et du Zika.
Il faut savoir que ce moustique ne se déplace qu’à 150 m de son lieu d’éclosion. Afin de freiner son implantation et limiter les nuisances associées, il existe des gestes tout simples que chacun peut adopter. Il s’agit de supprimer les eaux stagnantes où le moustique est susceptible de pondre ses oeufs et de proliférer : seaux et arrosoirs, coupelles de pots de fleurs, plis de bâches, jeux pour enfants, pluviomètres, etc. Soit en limitant ces objets où l’eau peut stagner, soit en les vidant après chaque averse ! On couvrira aussi les récupérateurs d’eau de pluie avec un voile.
Enfin, pour toute suspicion de moustique tigre, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a mis en place un site internet permettant le signalement par les citoyens, photos à l’appui. Cela permettra ensuite de prendre des mesures de lutte dès que la présence du moustique tigre est confirmée.
Infos et signalements : https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/

Télécharger la check-list